Un parc éolien pour répondre aux objectifs de transition énergétique

Des objectifs nationaux…

Avec la loi Grenelle 2, du 12 juillet 2010, la France s’est fixé l’objectif d’atteindre en 2020 une part de 23 % de consommation d’énergie finale issue des énergies renouvelables.

Une dynamique régionale…

La Région Bourgogne (nouvellement Région Bourgogne - Franche-Comté) a réalisé en 2012 un Schéma Régional Éolien (SRE) et s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de développement des énergies éoliennes :

  • Puissance installée en 2015 : 329 MW (source thewindpower.net – 01/09/2015)
  • Objectif à atteindre pour 2020 : 1 500 MW (source SRE de la Bourgogne – mai 2012)

Mais un département peu équipé

Mi-2017, le département comptait deux parcs éoliens pour une capacité totale de 11 éoliennes et une puissance installée de 28,2 MW.

Les projets de parcs en instruction ne débouchent pas nécessairement sur un avis favorable et une poursuite des projets. Le territoire de la Nièvre a un potentiel que la Région souhaite développer, avec des objectifs à atteindre à terme.

 

Tableau récapitulatif de la puissance développée par département (source : chiffres DREAL août 2017)

Un projet de territoire

Un projet soutenu par Nièvre Énergies

Créée le 9 novembre 2012, la SEM Nièvre Énergies permet aux collectivités de s’engager dans la transition énergétique sur leur territoire.

Elle est le fruit d’un partenariat entre plusieurs acteurs publics et associatifs locaux, impliqués et compétents dans le développement, l’exploitation des énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie.

Après avoir validé l’intérêt du projet des Portes du Nivernais, développé par Nordex, Nièvre Énergies est aujourd’hui accompagnateur du projet pour permettre :

  • Un relais local
  • Un suivi par les acteurs du territoire de la performance du parc
  • Une ouverture du parc à l’investissement participatif pour les habitants et les collectivités

 

Pour en savoir plus sur Nièvre Énergies : www.nievre-energies.fr


Les retombées financières du projet

Elles sont de deux natures :

Des retombées économiques par l’activité générée
pour l’installation du parc éolien et son exploitation :
jusqu’à 500 000 € de travaux de terrassement
et de raccordement, un emploi de maintenance,
120 000 € de mesures d’aménagements paysagers…

Par la fiscalité appliquée aux parcs éoliens : 160 000 €/an(1) de retombées fiscales perçues par les collectivités locales
en fonction du mode d’imposition local

(1) Simulation faite avec les données des impôts 2015.